À PROPOS

Metteure en scène et interprète, Maroussa Leclerc pose la question fragile du rapport à l’autre en inventant les conditions de la rencontre dans toutes ses créations et interventions.

Après une incursion en éducation spécialisée Maroussa Leclerc s’oriente vers la recherche théâtrale : en 2012 elle crée son outil de production – Suivez-moi jeune homme (SMJH) – avec Nina Richard, puis entame une nouvelle collaboration avec Brune Bleicher en 2016. Elle y défend une recherche artistique contemporaine à la fois exigeante et destinée à un large public. Chaque projet trouve son origine dans une question de société qui met en jeu les principes d’altérité. Mise  en chantier auprès d’un public non initié elle devient ensuite le support d’une création originale orchestrée par une équipe pluridisciplinaire.

Sensible au croisement des pratiques elle travaille régulièrement avec l’illustratrice Alaïs Raslain, la circassienne et conteuse Pauline Fontaine, ou la performeuse Nadège Sellier, avec qui elle aime inventer de nouveaux langages permettant le juste déséquilibre nécessaire à la rencontre.

Parallèlement à sa pratique de metteure en scène elle rejoint l’équipe d’Anis Gras le lieu de l’autre pour monter avec Catherine Leconte une plateforme d’enseignement et d’expérimentation par l’art : Labelle-école. Elle s’associe au laboratoire artistique le TAC dont elle rejoint la coordination en 2014, travaille depuis 2015 au sein du dispositif THEA 92 porté par le théâtre Nanterre Amandiers. En 2016 elle suit la formation Collectif mode d’emploi fondé par Labelle ouvrage. En 2018 elle intègre le master Innovation et développement dans le champ de l’économie sociale et solidaire à l’université le Havre Normandie.