À PROPOS

Brune Bleicher est metteuse en scène. Elle cherche à éclairer des sensations qui lui semblent nécessaires pour vivre avec soi et avec les autres. Éclairer, ça veut dire s’emparer d’une de ces sensations brutes  pour l’ouvrir et déplier les réseaux de pensées qu’elle contient. Pour cela, elle provoque des frottements entre différents matériaux pour guetter l’étincelle.

Après deux ans en classe préparatoire littéraire et une licence de philosophie, Brune Bleicher entre au conservatoire du Ve arrondissement de Paris et découvre, grâce à Bruno Wacrenier et Solène Fiumani, une pratique théâtrale qui s’appuie sur la présence et la choralité. En 2013, elle place la ‘recherche au plateau’ au cœur de sa pratique en intégrant le TAC, plateforme de recherche artistique en tant qu’interprète. En découle des questionnements qui la poussent à poursuivre sa formation théâtrale au sein du Master Professionnel Mise en scène et dramaturgie de Paris X (promotion 2015). À sa sortie de master, elle assiste Vincent Thomasset pour la création des Lettres de non motivation au Festival d’Automne 2016. La même année elle continue son projet de sortie de Master, Le Projet 4.48 (ou comment swinguer pour rendre à 4.48 Psychose de Sarah Kane la vie qui lui revient) qui tourne dans différents théâtres parisiens jusqu’en 2017 (La Loge, Confluences, Anis Gras). C’est avec ce projet qu’elle intègre la compagnie Suivez-moi jeune homme comme co-directrice artistique avec Maroussa Leclerc. La compagnie est en résidence à Anis Gras – Le lieu de l’autre à Arcueil (94). Ensemble, elles mènent le projet Dérive, balade en territoire quotidien. Elle devient artiste associée à l’association Filigrane Auvergne-Rhône-Alpes en 2017 avec sa nouvelle recherche autour de la langue étrangère.